annuaire Appel à projets 2017

Appel à projets 2017

 

Pour conforter les parents dans leur fonction éducative, le Gouvernement a souhaité que soient créés en 1999, les réseaux d’appui et d’accompagnement des parents (REAAP).

 

Si le soutien à la parentalité est au cœur des actions mises en réseau au titre des REAAP, les modalités de fonctionnement de ce dispositif favorisent, au travers de la mise en relation des différents intervenants auprès des familles, le développement de nouvelles initiatives, voire d’actions innovantes.

 

Dans le respect des principes d’action d’une charte nationale, les actions mises en réseau doivent contribuer à valoriser, à travers le dialogue et l’échange, les compétences des parents : confiance dans leur capacité éducative, exercice de l’autorité parentale, transmission de valeurs, connaissance des droits et devoirs et les soutenir dans les périodes de changement de situation familiale, lorsqu’ils sont confrontés à la maladie ou au handicap.

 

La Caf dispose de fonds dédiés au financement d’actions de soutien à la parentalité. Les actions présentées doivent répondre aux 3 conditions  suivantes :

 

  • Actions s’inscrivant dans une dynamique de territoire. Il peut s’agir de manifestations locales, de projet en réseau.

 

  • Actions ayant préalablement fait l’objet d’un diagnostic.

 

  • Actions prenant en compte la participation des parents.

 

 

 

Tous les projets relevant de soutien à la parentalité peuvent être présentés. Des axes prioritaires ont été définis pour l’année 2017 :

 

-      Accompagner les initiatives locales, notamment celles portées par les parents

-      Accompagner les parents d’adolescents dont les interrogations et difficultés sont spécifiques

-      Accompagner les parents et leurs enfants dans une utilisation partagée et sécurisée d’Internet et des différents outils numériques

-      Accompagner les parents d’enfants porteurs de handicap ou de maladies. Les actions présentées porteront sur le soutien aux parents et non sur la prise en charge des enfants en situation de handicap

-      Accompagner les parents dans la construction et le renforcement du lien avec l’école.

 

Ces axes de travail peuvent être traités sous forme de thématique (exemple une conférence-débat sur « l’annonce du handicap aux familles »), en terme de public visé ou sous des formes novatrices, comme la mise en place de groupe de parole.

 

Pour rappel, les subventions accordées au titre des REAAP n’ont pas vocation à financer le fonctionnement des structures. Elles concernent uniquement le financement des actions de terrain ou, de manière effective et clairement identifiée, l’animation.

 

Vous pouvez vous procurer  le dossier de demande de financement en le téléchargeant depuis  le site internet du Reaap 89 : www.reaap89.org. Dans la rubrique « Actualités»  ou auprès des animatrices territoriales :

 

  • Pour l’Auxerrois : Isabelle GIROD 03 86 72 82 26
  • Pour l’Avalonnais – Tonnerrois : Anne Noëlle BOISE-LIBERATORE : 03 86 34 95 73
  • Pour le Sénonais : Julie VARACHE : 03 86 83 80 07

 

Les demandes sont  à  retourner complet au plus tard le 15 février 2017   à l’animatrice REAAP de votre territoire.

 

Pour l’Auxerrois :

Isabelle GIROD

Espace famille Caf – Reaap 89

12 rue du Clos

89 000 AUXERRE

isabelle.girod@caf.fr

 

Pour l’Avallonnais-Tonnerrois :

Anne-Noëlle BOISE-LIBERATORE

Espace famille Caf

1 allée de la  Croix Sirot

89200 AVALLON

espacefamilleavallonnais.cafauxerre@caf.fr

 

Pour le Sénonais :

Julie VARACHE

Espace famille Caf

43, rue du 19 mars 1962

Zone Eco Parc Bât. F

89100 SENS

espacefamillesenonais.cafauxerre@caf.fr

 

 

Tout dossier incomplet ou hors délai ne sera pas traité.

 

Le dossier complet doit comporter les pièces suivantes :

 

  • La demande de subvention
  • La liste des membres du CA
  • La liste des membres du bureau
  • Pour les structures ayant obtenu un financement en 2016, un bilan qualitatif et financier de l’action financée

document Demande de subvention

annuaire Journée parentalité du 19 novembre 2015

Journée parentalité du 19 novembre 2015

Le soutien à la parentalité représente un enjeu important en matière d’accompagnement des familles et de prévention, notamment au vu de l’évolution actuelle des situations familiales.

 

Les élus et les professionnels développent jour après jour une offre de service et de nombreux dispositifs dans l’objectif de répondre au mieux aux besoins des parents.

 

Cependant, il n’est pas simple de sensibiliser les familles et de les rendre actrices de ce lien de co-éducation, entre parents et professionnels, basé sur une relation de respect et de confiance.

 

La journée parentalité permettra d’ouvrir une réflexion partagée avec les élus et les professionnels. Trois intervenants viendront alimenter notre réflexion :

-          M. Pierre Moisset témoignera de l’intérêt d’une offre de service globale à destination des familles, construite dans l’esprit d’une continuité éducative entre les différents services, en réponse aux besoins des parents qui évoluent en fonction de l’âge des enfants

-          M. Didier  Favre nous proposera de réfléchir aux conditions favorisant le recours des familles aux actions de soutien à la parentalité

-          Mme Nathalie Fraïoli présentera un dispositif de soutien à la parentalité peu connu sur notre département ; le Lieu d’Accueil Enfant Parent.

document Intervention de Mme Fraïoli
document Intervention de Pierre Moisset
document Intervention de Didier Favre

annuaire Journée Parentalité du 4 novembre 2014 à Auxerre

Journée Parentalité du 4 novembre 2014 à Auxerre
Journée Parentalité du 4 novembre 2014 à Auxerre
Journée Parentalité du 4 novembre 2014 à Auxerre

Le Reaap existe depuis 1999 dans l'Yonne et est piloté par la Caf depuis 2003.

Environ 300  partenaires sont recensés dans ce réseau, chacun venant y puiser échanges, apports, idées, ou valorisation.

Tous se mobilisent "pour" les parents. Beaucoup cherchent à passer au "avec " les parents.

Avancer "avec" les parents dans la construction des réponses aux problématiques qu'ils expriment, c'est une belle idée, mais elle s'avère compliquée à concrétiser. Elle interpelle nos façons de penser, de mobiliser, d'organiser.

 

Elle semble nécessiter "un changement de regard, une évolution des pratiques, l'invention de nouveaux outils" comme nous l'a dit Jaqueline Costa Lascoux lors de la journée Parentalité en  2013.

Cela est de plus  nécessaire pour  garantir une efficacité  concrète maximale  à l'énergie que nous déployons.

 

Mais comment  s'aider dans ces réflexions ? Des actions dans l'Yonne peuvent- elles  illustrer ces mutations à l'œuvre?

 

Des équipements sont construits sur ce principe: il s'agit des centres sociaux.

Ils animent des projets participatifs de développement : " Faire avec et non pour".

 

Relier la recherche des uns, l'expérience des autres, tel est le thème de la journée.

 

Elle avait pour objectif de faire connaître les centres sociaux, concrètement, mais aussi les modes d'actions expérimentés dans l'Yonne et qui  ont approché quelques conditions de réussite permettant de donner aux parents l'envie d'agir.

 

Des intervenants ont alimenté notre réflexion par des apports et des rendus d'expériences:

            -Mr Frédéric Jesu  nous démontra comment la fonction du Reaap d'accueil, d'appui, d'accompagnement,  doit se distinguer du "soutien" et pourquoi.

 Son exposé a été étayé d'expériences concrètes.

           

-Mr François Vercoutère, délégué de la fédération des centres sociaux  a présenté ensuite la résonance et l'exemplarité portée  sur ces enjeux par les équipements qu'il fédère.

 

L'après-midi fut consacrer à mettre en écho des expériences  locales, portées ou non par des centres sociaux.

Leur point commun étant d'avoir  trouvé comment à  partir de ce qui intéresse les parents, aller vers ce qui est dans leur intérêt.

 

Vous trouverez ci-dessous les éléments abordés durant la journée.

document Intervention de M. Frédéric JESU
document Diaporama de M. Vercoutére
document Action du Centre social de Tonnerre

document Diaporama du centre social de Tonnerre
document Action du centre social de St Florentin
document Diaporama du centre social de St Florentin

document Action du centre social des Rosoirs en partenariat avec l'association des Rosoirs à Auxerre
document Diaporama des Rosoirs à Auxerre
document Action centre social de Migennes

document Action de l'association Pluradys
document Diaporama Pluradys
document Action du centre social des Chaillots de Sens

document Diaporama de l'association La madeleine à Joigny
document Action de l'association La madeleine à Joigny
document Action du centre social des Chaillots à Sens

document Action centre social d'Avallon
document Action centre social des Champs Plaisants à Sens

annuaire Des numéros verts à votre disposition.

  •  NET ECOUTE      0800 200 000 
  •  ALLO PARENTS BEBES      0 800 00 3456 
  •  ALLO ENFANCE EN DANGER     119 
  •  FUGUES, ENLEVEMENTS PARENTAUX, DISPARITIONS D’ENFANTS    116 000
  •  INTER SERVICE PARENTS     01 44 93 44 93 
  •  ALLO GRANDS-PARENTS      01 44 93 44 90 
  •  VIOLENCES FAITES AUX FEMMES       3919
  •  FIL SANTE JEUNES        3224 ou 01 44 93 30 74 
  •  JEUNES VIOLENCES ECOUTE           0800 20 22 23 ou 01 44 93 30 75 
  •  ENFANCE ET PARTAGE protéger et défendre les enfants maltraités           0800 05 1234
  •  DROGUES INFO SERVICE            0800 23 13 13 
  •  ECOUTE CANNABIS         0811 91 20 20 
  •  ECOUTE ALCOOL             0811 91 30 30
  •  ECOUTE SEXUALITE CONTRACEPTION AVORTEMENT        0800 803 803 
  •  ECOUTE PARENTS pour toutes les formes de handicap moteur chez l’enfant et le polyhandicap 0800 800 766
  •  APF ECOUTE INFOS      0800 500 597 
  •  MALTRAITANCE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES HANDICAPEES      3977 
  •  AIDE HANDICAP ECOLE     0 810 55 55 00 
  •  STOP HARCELEMENT :       0808 80 70 10 
  •  CENTRE NATIONAL D’ASSISTANCE ET DE PREVENTION DE LA  RADICALISATION            0800 005 696

 

 

Cette liste n'est pas exhaustive.

annuaire Apprivoiser les écrans et grandir

"En quelques années, les technologies numériques ont bouleversé notre vie publique, nos habitudes familiales et même notre intimité. Les parents et les pédagogues en sont souvent désorientés. La règle que j’ai appelée « 3-6-9-12 » donne quelques conseils simples articulés autour de quatre étapes essentielles de la vie des enfants : l’admission en maternelle, l’entrée au CP, la maîtrise de la lecture et de l’écriture, et le passage en collège. A nous d'inventer de nouveaux rituels." Serge Tisseron

Serge TISSERON - 3-6-9-12 aux éditions ères

 

Une vidéo de la conférence de Serge Tisseron sur "Apprivoiser les écrans et grandir" du 29 avril 2014 est également disponible en ligne sur le site de L’Espace des sciences de Rennes Bretagne.

voir le lien ci-dessous

site web www.espace-sciences.org/conferences/mardis-de-l-espace-des-sciences/en-direct-apprivoiser-les-ecrans-et-grandir
document Affiche 3 6 9 12

annuaire Congé parental des fonctionnaires : de nouveaux droits pour les parents

Les deux parents fonctionnaires ou agents non titulaires de la fonction publique peuvent prendre un congé parental en même temps pour un même enfant. Ce droit est applicable au congé accordé à partir du 1er octobre 2012 et au congé accordé avant cette date mais qui fait l’objet d’un renouvellement après le 1er octobre 2012.

Un décret publié au Journal officiel du 19 septembre 2012 vient en effet de créer un droit individuel à un congé parental pour les deux parents travaillant dans la fonction publique. Il supprime l’interdiction faite aux parents d’un même enfant de prendre simultanément le congé parental.

Le décret prévoit également que la demande de congé parental doit être effectuée au moins 2 mois avant la date de prise du congé, dans les trois fonctions publiques (au lieu d’un mois auparavant dans les fonctions publiques d’État et territoriale, et 2 mois dans la fonction publique hospitalière). En cas de nouvelle naissance ou adoption pendant un congé parental en cours, l’agent conserve le droit au bénéfice d’un congé maternité, d’un congé de paternité ou d’un congé pour adoption.

Le décret supprime la possibilité, à la fin du congé et lorsque la réintégration sur l’ancien poste est impossible, d’être affecté dans l’emploi le plus proche de son dernier lieu de travail ou de son domicile. Désormais, le fonctionnaire est réintégré, à sa demande, dans son administration d’origine ou de détachement. Dans ce dernier cas, il est placé en position de détachement pour une période au moins égale à la durée restant à courir du détachement initial. Un entretien avec le responsable des ressources humaines de l’administration d’origine ou de détachement doit être organisé au moins 6 semaines avant la réintégration du fonctionnaire, pour en examiner les modalités.

annuaire Pactes civils de solidarité : Pacs : les notaires peuvent les enregistrer

Les notaires peuvent désormais se charger de toutes les formalités relatives aux pactes civils de solidarité (Pacs) lorsque les partenaires ont choisi de faire leur convention par acte notarié. C’est ce qu’un décret du 20 août 2012 prévoit. Il met ainsi en oeuvre une des dispositions de la loi du 28 mars 2011 sur la modernisation des professions judiciaires.

Pour conclure un Pacs, les futurs partenaires doivent rédiger une convention et la faire enregistrer en même temps que leur déclaration conjointe de conclusion d’un pacte. La convention peut prendre la forme d’un acte sous seing privé ou bien d’un acte authentique passé devant notaire.

Auparavant les greffiers des tribunaux d’instance avaient l’exclusivité en matière d’enregistrement des Pacs. Ainsi lorsqu’un notaire avait rédigé à la demande des partenaires la convention sous la forme d’un acte authentique (soit dans environ 15 000 Pacs par an), il ne pouvait pas procéder à leur enregistrement et les partenaires devaient alors se déplacer au greffe du tribunal d’instance pour procéder à cette formalité.

Les notaires peuvent désormais recueillir et enregistrer la déclaration conjointe de conclusion du pacte en même temps que la convention et adresser directement aux officiers d’état civil les avis les concernant. Le notaire ayant procédé à l’enregistrement du Pacs enregistrera ensuite tout acte portant modification de la convention initiale ou dissolution du pacte.

Le recours au notaire ne devient pas pour autant obligatoire. La faculté ouverte aux notaires d’enregistrer les Pacs est destinée à simplifier les démarches dans les cas où ils auront rédigé la convention. Le coût de cette démarche, qui s’ajoute à celui de rédaction de la convention, est fixé à 11,70 euros hors taxes soit 13,99 euros TTC

annuaire Le 11 octobre 2012 Sortie du livre PARENTS ENFANTS de la Fédération Nationale des Ecoles des Parents et des Educateurs

Le 11 octobre 2012 Sortie du livre PARENTS ENFANTS de la Fédération Nationale des Ecoles des Parents et des Educateurs

Sortie du livre PARENTS ENFANTS le 11 octobre en librairie avec les éditions du Cherche Midi.

100 textes sur la famille et l’éducation

Ce livre auquel bon nombre d’Ecole des Parents et des Educateurs ont participé depuis près d’un an, viendra à point pour fêter les 40 ans du réseau.

Fédération nationale des Ecoles des parents et des éducateurs
180 bis, rue de Grenelle - 75007 - Paris
Tel. : 01 47 53 62 71

site internet : www.ecoledesparents.org

annuaire Aider les parents à être parents

Le Centre d’analyse stratégique a remis son rapport sur le soutien à la parentalité Le rapport du Centre d’analyse stratégique "Aider les parents à être parents - le soutien à la parentalité, une perspective internationale" par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d’analyse stratégique sera remis à Dominique Bertinotti, Ministre délégué à la famille lundi 3 septembre.

Les services à destination des parents poursuivent trois objectifs à la fois distincts et concomitants : promouvoir le bien-être des enfants, celui des parents et la relation parents/enfant. Peu coordonnés et souvent inexploités, les services de soutien à la parentalité correspondent pourtant à une vraie demande de la part des parents.

La double approche, historique et internationale du rapport « aider les parents à être parents », permet à la fois d’éclairer la réflexion française et de mettre en valeur plus de 50 expériences et pratiques prometteuses.

De l’étude de ces actions de soutien, le Centre d’analyse stratégique dégage six grandes catégories de « bonnes pratiques » qui seront présentées à la Ministre.

La capacité à répondre concrètement aux besoins des parents dépend autant de la nature que de l’accessibilité des programmes de soutien. Ces deux approches sont abondamment étudiées dans ce rapport très attendu.

Avec ce travail, le CAS montre l’intérêt pour les pouvoirs publics de créer des services à destination de tous les parents (quelle que soit la configuration familiale) et à toutes les étapes du développement de l’enfant. Dans cette perspective, l’attention portée aux conditions facilitant l’accès à ces services se révèle déterminante.

Aider les parents à être parents

document Rapport : Aider les parents à être parents

annuaire Un nouveau site internet : Face au phénomène sectaire, parents soyez vigilants.

Un nouveau site internet : Face au phénomène sectaire, parents soyez vigilants.

Des signes :
- Hyperactif ?
- En conflit ?
- Malade ?
- En décrochage scolaire ?
- Mal dans sa peau ?

Attention aux solutions miracle.

annuaire Autorisation de sortie de territoire

A partir du 1er janvier 2013

Conformément à la circulaire du 20 novembre 2012, les autorisations de sortie de territoire individuelles et collectives ne sont plus nécessaires et sont donc supprimées.

Un mineur français peut voyager seul ou accompagné muni :

  • de son passeport en cours de validité
  • ou de sa carte nationale d’identité en cours de validité pour certaines destinations : l’ensemble de l’union européenne ainsi qu’en Islande, Norvège, Suisse, au Lichtenstein, à Monaco, en Andorre, à Saint-Martin et au Saint-Siège.